dimanche 17 décembre 2017

ATEC-TROYES, remercie tout son fidèle public

Martine, Jacques et Jean-Pierre, conférenciers de GROS RAISIN
L'ATEC remercie tout son fidèle public.
Plus de 200 spectateurs garnissaient les gradins de l'auditorium
~~~ooOoo~~~

Devant le rapide épuisement du tirage des 50 brochures disponibles à la vente, 
un second tirage de la brochure Gros Raisin
sera disponible lors de la conférence du 20 Janvier 2018.

Ainsi que le DVD de la séance filmée par Claude FERRARI, vidéaste, que nous remercions pour son fidèle engagement au service de l'académie cartophile.


Reportez-vous à la page calendrier : https://atec-troyes.blogspot.fr/p/lieu-de-conference.html
Les conférenciers à l'oeuvre !
Merci de faire vivre l'ATEC par votre présence en conférence et pas vos achats de brochures.
L'ATEC ne reçoit et ne demande aucune subvention publique. Par les temps qui court, c'est à noter !
Cour intérieure, Quartier du Gros Raisin en 1901

Morel-Payen à propos du quartier du Gros Raisin:
"Une excursion s'impose dans de vieux quartiers que tous les jours l'hygiène moderne sabre, élargit ou redresse impitoyablement, mais qui en ont encore pour bien des années tout de même à exhiber au touriste amateur leurs venelles capricieuses et leurs vénérables pignons. De ce genre sont les rues Geoffroy-de-Villehardouin, Jacques-Julyot, Jean-de-Mauroy, Delarothière, - cette dernière bordée par le dernier des dis creusés par les Comtes de Champagne pour abreuver leur capitale"

L. Morel-Payen, Troyes et le département de l'Aube, Guide illustré du syndicat d'initiative de l'Aube, Le Soleil levant, Raton, Troyes, 1909.

mardi 5 décembre 2017

ATEC-TROYES Conférence du 16 décembre 2017 "Histoire et métamorphose du quartier du Gros Raisin"



Samedi 16 décembre 2017 à 16 h 00 « LE QUARTIER DU GROS RAISIN »
Auditorium de la Maison du patrimoine, St-Julien-Les-Villas

TROYES : Gros-Raisin: les secrets de l’ancien quartier 


Totalement rasé, le Gros-Raisin aurait mérité plus de considération selon les témoignages d’habitants de l’époque et les nouvelles recherches de spécialistes de l’histoire locale. C’était l’un des quartiers les plus habités et les plus commerçants de Troyes. Un quartier-village populaire et pittoresque : les témoins se souviennent d’un bar à entraîneuses Au P’tit Teddy, 7, rue Jean-de-Mauroy ou du premier cours privé de couture du département, 13, rue Geoffroy-de-Villehardouin (voir encadré). Un îlot de 169 immeubles comptant 646 logements et 55 commerces ou activités artisanales et abritant une population de 1 450 personnes, totalement détruit de 1971 à 1980, par une volonté de réhabilitation moderne et « hygiéniste ». L'EST-ÉCLAIR & Libération-Champagne du 12 décembre 2017


Lisez la suite de l'article d'Anne GENÉVRIER sur L'EST-ÉCLAIR du 13 décembre 2017


lundi 4 décembre 2017

ATEC-TROYES Le Quartier du Gros Raisin, Conférence du 16 décembre 2017

Le Quartier du Gros Raisin, Conférence du 16 décembre 2017
Les conférenciers : Martine & Jean-Pierre DEMESSEMACKER & Jacques Roland FOURNIER

Maquette du projet


samedi 2 décembre 2017

ATEC-TROYES, les Rendez-vous 2018 : Janvier

20 Janvier 2018 : L'image, moyen de communication, moyen d'expression, par 

Michel HENRY

Enseignant Photo chez Ecole Beaux Arts Troyes
Chroniqueur   Journaliste   Photographe


mercredi 29 novembre 2017

ATEC-TROYES diversifie sa communication : Création d'une page Facebook

L'ATEC diversifie sa communication :
Création d'une page Facebook à l'adresse :
fb.me/cartophilesTroyes 

Le nom d’utilisateur @cartophilesTroyes a été créé pour 
l'Académie troyenne d'études cartophiles 
(ATEC-TROYES pour le blog dans votre navigateur)
Vous pouvez maintenant trouver plus facilement notre Page dans une recherche. 
Vous pouvez aussi visiter notre Page à fb.me/cartophilesTroyes 
et envoyer des messages à m.me/cartophilesTroyes.


ATEC-TROYES est l'INVITE du JOUR de THÈME RADIO, le 29 novembre 2017, à 8 h 00


Pour écouter l'émission, un clic !
https://youtu.be/6lblUldt0tQ

mardi 28 novembre 2017

ATEC-TROYES : 2002, Inauguration de la Médiathèque - 2017, La médiathèque au nom de Jacques Chirac

Carte postale moderne éditée par l'ATEC en 2002 pour l'Inauguration de la Médiathèque.

La médiathèque au nom de Jacques Chirac

dimanche 19 novembre 2017

ATEC-TROYES : "Petit traité de cartophilie"

J'envisage de publier une introduction à la cartophilie : "Petit traité de cartophilie"

J'ai réuni dans cette page divers articles publiés sur le Net en capacité de donner des informations et des connaissances que tout cartophile doit acquérir pour faire fructifier sa collection naissante. Tout n'y est pas, mais l'essentiel est là ! Aujourd'hui, près de 50 ans après que l'on ait redécouvert l'intérêt des cartes postales éditées depuis 1900, il n'y a plus rien à inventer pour la technique cartophile.


Dans cette brochure, nous reprenons, quelques notions de bases pouvant permettre aux néophytes de s'y retrouver un peu. JRF webmaster ATEC
Si vous êtes intéressés, faites le moi savoir. Merci !

Editions ATEC, 10 € - 


vendredi 17 novembre 2017

ATEC-TROYES : Lucienne Cayat de Castella, première parachutiste française, née Lucienne Blaise, à Saint-Benoît-sur-Seine.

Notre invité : Bernard PHARISIEN, présente :

L’ultime saut de Mme Cayat de Castella
Sur le Web, c’est une héroïne. Lucienne Cayat de Castella, première parachutiste française, morte lors d’un saut, est née Lucienne Blaise, à Saint-Benoît-sur-Seine.
Bernard PHARISIEN, bien connu à Essoyes, où il reprend chaque année ses "matinales" de juin à août !
L’ATEC l’a invité pour nous présenter Lucienne Henriette Andréa Blaise, née à Saint-Benoît sur Seine (Aube) le 5 juillet 1892, première Française à avoir sauté en parachute depuis un avion.

Venez nombreux à sa rencontre !

jeudi 9 novembre 2017

ATEC-TROYES La Carte Postale expliquée

DÉCOUVRONS LA CARTE POSTALE


La cartophilie est une pratique assez récente en France puisque son essor est estimé au début du 20ème siècle. On estime alors que de nombreux Français ont eu le souhait de conserver un pan de l’histoire de leur famille mais aussi de leur environnement après la révolution industrielle du 19ème siècle.
La constitution d’un album de cartes postales est pour beaucoup basée sur un réflexe de recentrage face au changement à l’inconnu. A chaque bouleversement (industriel / économique / social), un des premiers réflexe est de retrouver ses repères en faisant appel à sa mémoire, son patrimoine et ses valeurs.
C’est en cela que la popularité de la cartophilie a suivi les grands changements Français: la fin de la révolution industrielle et de la guerre Franco-Allemande de 1870, la fin de la première puis de la deuxième guerre mondiale, les 30 glorieuses (1970) et son exode rurale. La crise économique et la perte de différents repères que nous subissons actuellement est pour une certaine part la raison de la popularité de la cartophilie.
Tout comme les critères de cotation des pièces de monnaies, des billets et des timbres, la cartophilie répond à trois dimensions:
- Qualité et rareté du support
- Loi de l’offre et la demande
- Critère affectif et psychologique

Souvent bon marché au début des années 80, on retrouvait des cartes postales plus ou moins bien conservées dans de nombreux vides greniers, foire à tout et cartons entreposés dans les greniers. La popularité croissante de la cartophilie fait que les cotations s’enflamment et certaines cartes postales peuvent atteindre des cotes impressionnantes.  

Pour plus de connaissances consultez la page : Introduction à la cartophilie : contrôle clic


La carte postale est un moyen de correspondance écrite qui se présente sous la forme d'un morceau de papier cartonné rectangulaire, de dimensions variables (le format le plus courant est le format A6, soit 10,5 × 14,8 cm), envoyé traditionnellement sans enveloppe, l'adresse et l'affranchissement y étant porté directement, aux côtés du message.
À partir de 1900, les cartes postales deviennent illustrées.
En 1951, Albert Monier, un photographe français, invente la carte postale artistique en noir et blanc.

Collection thématique régionale, ici TROYES, la ville. On peut élargir à souhait à l'agglomération, le Grand Troyes, Troyes Métropole, etc...
(nos élus ne manquent pas d'idées pour se pousser du col...). Auquel on ajoutera les villes et villages du département de l'Aube. Et si votre appétit cartophile est insatiable, pourquoi ne pas réunir des cartes, les plus belles de la région Champagne méridionale. Ou bien à d'autres catégories de cartes, le choix est immense et infini...Voyez la page qui groupe de petites études cartophiles : Commission Histoire et Cartophilie

lundi 6 novembre 2017

La LETTRE MENSUELLE de l'ATEC, lieux de disponibilité pour lecture


Cartouche d'en-tête



L'Académie troyenne d'études cartophiles, fondée en 1990, diffuse chaque mois sa LETTRE MENSUELLE, qui est son organe de liaison avec les membres inscrits et les organismes extérieurs diffuseurs de savoir. Cette lettre existe depuis 1991. Elle est archivée et conservée par l'ATEC et les organismes cités. Elle est consultable dans ces lieux ouverts au public.

La lettre mensuelle est envoyée par poste dans la première quinzaine du mois, à chaque membre inscrit à jour de sa cotisation et aux organismes suivants : 
  • Archives Départementales, rue Etienne Pédron
  • Archives Municipales, Hôtel de Ville de Troyes
  • Maison du Patrimoine à St-Julien-les-Villas
  • Médiathèque de Troyes Champagne Métropole, boulevard Gambetta
  • Sauvegarde Avenir de Troyes, bureau Maison des Ponts tournants
  • Société Académique de l'Aube, bibliothèque ouverte le mercredi de 14 h à 16 h



samedi 4 novembre 2017

ATEC-TROYES conférence du 18 Novembre 2017 : Lucienne Henriette Andréa Blaise, née à Saint-Benoît sur Seine (Aube) le 5 juillet 1892, première Française à avoir sauté en parachute depuis un avion par Bernard PHARISIEN

Bernard PHARISIEN
 
Bernard Pharisien, après une carrière dans l'éducation nationale, s'est plongé dans ses racines et celles de son village natal. Il nous livrera le fruit de ses recherches sur Mme CAYAT, première femme française parachutiste
Dans le même temps qu'il présentera Lucienne Blaise il expliquera comment il a découvert son identité. La pauvre aurait pu rester inconnue durant des années s'il ne s'étais pas intéressé à Renoir ; c'est ce que l'on peut appeler une découverte collatérale.  

Lucienne Henriette Andréa Blaise, née à Saint-Benoît sur Seine (Aube) le 5 juillet 1892, première Française à avoir sauté en parachute depuis un avion, à Nevers, le 17 mai 1914 décédée lors d’un ultime saut sur l’hippodrome de Stockel, à Woluwe-Saint-Pierre (Belgique) le 21 juillet 1914, une semaine avant le déclenchement de la première guerre mondiale.


Voici un texte rendant hommage à la parachutiste rédigé en mars 2014 par la ville de Nevers ; cette légende diffère de la réalité [voir ci-dessus]. "
Documentation Bernard Pharisien



jeudi 2 novembre 2017

ATEC-TROYES recherche de nouveaux membres

ATEC-TROYES recherche de nouveaux membres : Adhérez à notre projet !
L’ATEC s’honore de pouvoir offrir chaque mois une conférence aux sujets toujours variés et renouvelés. Nos cartes postales conduisent, quand on les étudie de plus près, sur le chemin de la découverte, souvent historique ou parfois plus anecdotique.
Au XXème siècle, chaque lieu de vie a été photographié et édité en cartes postales. Il mérite toute l’attention que leur portaient et leur portent toujours leurs habitants. L’Urbanisation a pu modifier, parfois profondément ou plus légèrement, leur aspect. Leur physionomie générale est changée. Aussi, nous vous encourageons à développer des monographies de vos communes et à les présenter dans le cadre de nos samedis culturels et récréatifs. Avec la mutation du modèle villageois, certaines communautés rurales n’ont souvent pas d’histoire écrite. C’est là que la carte postale ancienne aide à susciter le réveil des souvenirs…
L’ATEC se veut un lieu de formation et d’initiation. C’est chez nous que l’on peut faire sa première communication, où l’on publie son premier article, sa première brochure et les conseils des anciens sont souvent choses précieuses.

L’Académie cartophile, par ses efforts permanents, maintient intact une certaine tradition et un amour du passé. Œuvre utile dans nos sociétés désormais éclatées.

mardi 31 octobre 2017

ATEC-TROYES Jacky DEPOIX, Promenade découverte dans les allées du cimetière

Promenade découverte dans les allées du cimetière

Pour mémoire suivez ce lien

Toussaint : Les cimetières, hauts lieux d’émotion

Il pourrait faire partie des circuits en cours d’élaboration de Jacky Depoix. 

Notre ami Jacky est un familier de l'ATEC où il a donné plusieurs conférences, dont celle-ci, et ce depuis nombreuses années. C'est toujours avec plaisir que nous lui donnons la parole. Ce sera le cas le 26 Mai 2018 où il nous présentera : 

"Paul MEUNIER, député de l'Aube"

Jacky Depoix fait partie de ceux qui sont passionnés par l’art funéraire et qui pensent, qu’en dépit des sentiments douloureux qu’ils génèrent, les cimetières peuvent être des lieux de promenade. Des lieux à protéger des affres du temps ou de l’évolution des rites d’inhumation aussi. Des lieux au riche patrimoine artistique, historique et culturel où les symboles sont nombreux à observer, et qui participent à entretenir la mémoire collective. 
Source Est-Eclair du 1er novembre 2017

vendredi 27 octobre 2017

ATEC-TROYES Hommage de Françoise Nyssen, ministre de la Culture, à Alexandre Mélissinos


Contact Ministère de la Culture Délégation à l’information et à la communication Service de presse : 01 40 15 83 31 service-presse@culture.gouv.fr  www.culture.gouv.fr @ MinsitereCC 

mardi 24 octobre 2017

ATEC-TROYES : Alexandre Melissinos n'est plus ; Centre ancien et plan régulateur de Troyes

Monsieur Alexandre Melissinos n'est plus
Hommage
Homme de culture et de conviction, Alexandre Mélissinos vient de s'éteindre à Paris, à l'âge de 76 ans, emporté en quelques mois par la maladie.
Défenseur résolu des centres historiques, Alexandre Mélissinos a eu l'occasion, durant plus de 30 ans, de travailler sur les centres anciens de Marseille, de Bordeaux, de Bayonne, mais également à TROYES.

Monsieur Alexandre Mélissinos, architecte-urbaniste était en charge des études de la révision-extension du PSMV de Troyes.

On se souviendra qu'il avait donné, avec M. Jean-Claude DUMOULIN, une conférence à l'ATEC : Plan régulateur de la Ville de Troyes 1926-1932,  Mardi 13 décembre 2016
/atec-troyes-conference-plan-regulateur

dimanche 22 octobre 2017

ATEC-TROYES 25 ans de bagne pour un Villenauxois

Conférence donnée à VILLENAUXE, par Jean-Michel CHEVRIER, le 21 octobre 2010

ATEC-TROYES : Compte rendu de conférence : Les Cafés du Canton d'Estissac

Compte rendu de conférence : Les Cafés du Canton d'Estissac

Samedi 21 octobre, nous avons suivi la conférence de Madame GODIN à propos des Cafés du Canton d’Estissac. Le public, une cinquante de personnes essentiellement des habitants d’Estissac et environs, ont pu apprécier les documents photographiques présentés par la conférencière, ainsi que les détails historiques réunis par Madame Iudi GODIN.

Une bien belle prestation qui a ravi l’auditoire.

Une brochure est disponible, réclamez-là à l'ATEC ou à l'auteure.



ATEC-TROYES refonte du répertoire de communications

Répertoire des communications écrites et orales
Il est sorti, il est là !
Votre exemplaire gratuit est disponible. 
A la conférence du 18 novembre 2017, 
réclamez-le auprès du vice président webmaster.

Dès à présent vous pouvez le recevoir en prenant rendez-vous avec moi.
jacques.fouinos@gmail.com

Voici un avant-goût de la couverture


mercredi 18 octobre 2017

ATEC-TROYES : 21 octobre 2017 : Les Cafés du canton d'Estissac par Iudi GODIN

Prochaine conférence ATEC, le 21 octobre 2017 : 
Les Cafés du canton d'Estissac 
par Iudi GODIN
ESTISSAC : CAFE HÔTEL de la GARE sous deux angles de vue. Cartes postales E.MIGNON, années 50.

Le 10 mars 1826, le Préfet de l’Aube publie un arrêté de 9 articles, concernant les cabarets des communes rurales. Considérant que le peu de surveillance exercé sur ces lieux de réunion est trop souvent la cause de rixes et de scandales, il fut convenable de rétablir, pour ces communes, un règlement uniforme qui donne moyen aux autorités, c'est-à-dire aux maires et adjoints, à la police à cheval, assistés quelquefois par le garde-champêtre.
En juillet 1877, l’état nominatif des débits de boisson recensés de la recette du canton d’Estissac est de 45 établissements. La plus forte concentration se situe à Estissac-Thuisy avec 12 débitants, pour une population de 1 848 habitants, dont 500 ménages.
Il faut néanmoins distinguer plusieurs catégories de débits de boisson à consommer sur place tels que l’auberge-hôtel, le café-restaurant, on peut tenir un estaminet chez le cordonnier, dans une épicerie, chez un bonnetier, demander l’autorisation d’une buvette pour un évènement sportif ou musical. Au XIXe siècle, tous les établissements sont répertoriés sur un registre des contributions indirectes.
Plus tard, certains cafés ont fusionné avec les chaînes de magasins ʺDocks de l’Union Française, les Coopérateurs de Champagneʺ ; ce fut la mort à petit feu pour quelques villages.
La liste non exhaustive des débits de boisson a pour but de faire revivre par les témoignages, l’histoire et les cartes postales, les communes de : Bercenay-en-Othe, Bucey-en-Othe, Chennegy, Estissac, Fontvannes, Messon, Neuville-sur-Vanne, Prugny, Vauchassis, Villemaur-sur-Vanne.
                                                                                                                      IUDI GODIN

Conférence ATEC le samedi 21 octobre 2017 à 16 h en la Maison du patrimoine à Saint-Julien-les-Villas.


TROYES/CHAPELLE-St-LUC : Conférence « Histoire et métamorphose du quartier du Gros Raisin », 17 octobre 2017

Henry Ward Beecher disait « La reconnaissance est la plus belle fleur qui jaillit de l'âme ».
C'est de tout mon cœur que je remercie Martine et Jean Pierre Demessemecker, Jacques Roland Fournier pour nous avoir fait revivre ce quartier du Gros Raisin détruit .......et reconstruit en plusieurs étapes tel que nous le connaissons aujourd’hui. 
Colette Mangin

vendredi 6 octobre 2017

ATEC-TROYES Recherche photo lavoir des Marots et autres disparus

Pour étude, nous recherchons les lavoirs disparus 
de Troyes et de l'agglomération.
En particulier celui de la rue des Marots.
Faire offre, merci !
Boulevard Blanqui en 1957. Il y avait un lavoir derrière le haut immeuble, sur la rue des Marots.
Cette CPSM, bromure à bords crantés, représente des immeubles construits dans les années 1956/57 boulevard Blanqui à Troyes. (à gauche, les maisons en bois de relogement, après les bombardement de juin 40).

Cette très belle vue aérienne de l'éditeur COMBIER à Macon, sigle CIM, est caractéristique des "risques" que prenait les pilotes en rase-motte. Il était seul à bord d'un piper acheté aux Domaines après-guerre par Combier. Il pilotait et maniait l'appareil photo, un gros Minolta. Il s'arrangeait pour déclencher par une ouverture au moment opportun. Ce piqué au raz des toits a bien vite été interdit par les préfectures qui délivraient les autorisations de survols. Aujourd’hui ce type de photo est pris d’une hauteur les rendant inintéressantes.

Le Conseil municipal décide le 20 mai 1936 de construire un lavoir boulevard Blanqui. Qui sera édifié en béton rue des Marots.

Anecdote : quand nous étions adolescents, vers 1960, nous jouons à nous faire peur en entrant de nuit au fond du lavoir non éclairé. Une fois, nous avons buté sur un corps, ce devait être un clochard qui dormais là... le pauvre homme a eu plus peur que nous. Nous nous étions carapatés, sans demander notre reste.
Nous cherchons une photo de ce lavoir des Marots.
Le bateau lavoir du Cours Jacquin
Amarré près de l’ancien abattoir, dans le Quartier Bas. C'était un lavoir double, avec un bâtiment habitation pour la propriétaire et il comportait également un bureau et une buanderie. Un second bâtiment, le lavoir proprement dit, disposait d’un séchoir dans la partie supérieure. Construit en 1896, le lavoir disparaît en mai 1932 après un double naufrage, dû à l’usure des coques en bois. En novembre 1932, il est remplacé par un lavoir terrestre sur les terrains de la  » Cité des Amis », qui se trouvait à proximité. Mais bientôt les nouvelle machines à laver allaient mettre à mal ce dispositif de lavage manuel si pénible pour les laveuses. 
Archive : Claude Bérisé, Le bateau lavoir de Troyes, in CPC n° 146, 1992
Blog : http://fouinosblog.blogspot.fr/2016/05/atec-troyes-le-bateau-lavoir-du-cours.html

samedi 30 septembre 2017

ATEC-TROYES série de cartes postales, immeubles, HBM, HLM


1894 : Initiales d’Habitation à Bon Marché. Le terme est tombé en désuétude à partir de 1949, date de la création juridique des HLM.   Consultez : HBM