dimanche 1 février 2015

TROYES-SAINTE-SAVINE : Présence SCOTTISH WOMEN'S HOSPITAL à CHANTELOUP

Commémoration de la Grande-Guerre

Conférence du 21 Février 2015 par Jacques Roland FOURNIER

Une brochure sera disponible sur place.


Ce qui fait l’originalité de cet hôpital très mobile, c’est que les soins sont donnés sous la tente par les médecins, les infirmières, les cuisinières, qui sont toutes des femmes.
Les Hôpitaux de femmes écossaises ont été fondés en 1914 avec le soutien financier de l'Union nationale des sociétés suffragettes des femmes et la Croix-Rouge américaine. Lorsque la guerre a éclaté en 1914 le fondateur, le Dr Elsie Maud Inglis, approche le ministère de la Guerre anglais à l'idée de faire coopérer les femmes médecins avec le Royal Army Medical Corps, où des unités médicales des femmes venaient d'être autorisées à servir sur le front occidental. Devant le refus, elle se tourne vers les Alliés qui acceptent.
Les hôpitaux pour femmes écossaises ont ouvert leur premier hôpital auxiliaire de 200 lits à l’Abbaye de Royaumont (Oise), avec la Croix-Rouge française, puis à la demande des français à CHANTELOUP (Sainte-Savine, Aube, France). 
Tout au long de la Première Guerre mondiale les Hôpitaux écossais de femmes ont disposé de 14 unités médicales pour servir en Corse, France, Malte, la Roumanie, la Russie, la Serbie et Salonique. Ils ont fourni les infirmières, les médecins, les ambulanciers, les cuisinières et les aides-soignantes. 

Aucun commentaire: